Détails de l'événement


Nous travaillons actuellement sur un projet de coopération dont le thème sera « comment le numérique, et plus spécifiquement la donnée, peut aider à poser des choix stratégiques en termes de développement territorial » avec le GAL Romana (Belgique) et le GAL Haute Lande Pays d’Armagnac (France).
Dans ce cadre, nous nous rendrons à Brocas-les-Forges, première commune rurale française à avoir effectué l’ouverture des données publiques et à avoir impliqué différentes parties prenantes (associations, entreprises, citoyens) dans une démarche plus globale de collecte et partage de données
Le numérique est la clé de voûte de la Stratégie de développement local du GAL Meuse@Campagnes.
Chaque projet (produits locaux, tourisme, énergie, lien social) a un volet digital en soutien de ses actions. Par ailleurs, une fiche-projet est entièrement dédiée à la valorisation de la citoyenneté par le numérique et à l’émergence d’un smart territoire.
Les objectifs de cette fiche-projet sont de sensibiliser élus et habitants aux enjeux de leur territoire et aux potentialités du numérique pour son développement, de mettre en place des outils (plateformes participative et collaborative, open data, etc.), de former à leur utilisation.

Trois grands axes structurent la démarche.
• La transparence de l’action publique
• La participation citoyenne et le dialogue élus-habitants
• La co-création et la collaboration entre habitants

Le projet de coopération autour de la donnée devrait permettre de renforcer transversalement ces trois objectifs en abordant une question-clé qui est celle de la data/donnée.
La donnée est le pilier de tout territoire numérique et collaboratif. Son ouverture et sa maîtrise recèlent des enjeux et des avantages.
Ouvrir les données publiques (émanant de sources officielles ou informelles) permet d’offrir du terreau aux entreprises pour la création de services innovants, de nourrir les nouvelles études des chercheurs et informer les citoyens sur la vie publique.
Collecter des données du patrimoine immatériel (nature, patrimoine, …) permet de créer du lien social, renforcer l’identité d’un territoire pour ses habitants et de le valoriser à l’extérieur.
Le pari du projet de coopération est de créer un exemple de résolution d’une problématique du territoire grâce à ces données.

Pourquoi le GAL Haute Lande Pays d’Armagnac ?
Une de nos premières actions pour le projet « valorisation de la citoyenneté par le numérique » a été d’organiser une séance d’information à destination des élus de notre territoire via des cases studies. Jean-Christophe Elineau, conseiller municipal de Brocas-les-Forges, petite commune rurale du sud-ouest de la France, est venu ainsi nous exposer leur stratégie opendata.

La petite taille de cette commune rurale landaise, 800 habitants, ses moyens de mise en œuvre limités, permettaient de rassurer nos élus sur les conditions de collecte, de traitement et de partage des données, et de leur montrer les bénéfices de leur utilisation dans la gestion du territoire (L’open data de Brocas leur permet de faire de la prospective à l’horizon 2050).
Lors de cette rencontre, les échanges fructueux et l’identification de problématiques similaires nous ont convaincus de mettre sur pied un partenariat via un projet de coopération avec le GAL Haute lande Pays d’Armagnac dont Brocas fait partie. Celui-ci viserait à échanger nos savoir-faire et approfondir nos connaissances en matière d’identification et d’exploitation des données utiles au développement de nos territoires ruraux respectifs.

Pourquoi le GAL Romana ?
L’utilisation du numérique pour renforcer le développement d’un territoire rural est une pratique sous-jacente de nombreux GAL mais rares sont les GAL Wallons qui ont inscrit cet axe comme un élément majeur de leur stratégie de développement. C’est le cas du GAL Romana, d’autant plus sensible au numérique que Marche-en Famenne est une ville réputée pour sa stratégie smartcity. Nous avons donc tout naturellement souhaité nous associer pour mettre en place la coopération avec le GAL Haute Lande Pays d’Armagnac.

0 Partages