Bientôt 2 installations de chauffage biomasse supplémentaires verront le jour sur le territoire du GAL. De quoi réduire davantage notre impact carbone, ainsi que notre dépendance aux pays exportateurs de pétrole. De beaux exemples à suivre !

Depuis maintenant 4 ans, le GAL sensibilise les pouvoirs locaux aux avantages du chauffage biomasse. Avec l’aide de notre partenaire, la coopérative citoyenne Coopéos (spécialisée dans la biomasse produite localement), nous avons accompagné nos Communes tout au long de leurs projets.

Les Communes sont de plus en plus convaincues par l’intérêt que représentent de tels investissements. Andenne et Wasseiges se sont lancées dans l’aventure en 2020, ce qui a permis à 2 premières installations de voir le jour en janvier 2021 : au Home de Coutisse et à l’école communale de Wasseiges.

Et ce n’est pas fini !

Après l’obtention de subsides exceptionnels octroyés par la Région Wallonne (Pollec 2020), 2 nouveaux marchés viennent d’être attribués :

Dans le courant de ce mois de février, une chaudière biomasse viendra remplacer l’installation au mazout du Hall Sportif de Fernelmont.
Cette nouvelle installation, d’une puissance de 120 KW, permettra d’économiser plus de 16000 L de mazout par an, l’équivalent de 50T de CO2 par an.

Dans la foulée, la Commune de Wasseiges remplacera les 2 vieilles chaudières au mazout de l’administration communale par une chaudière à plaquettes de bois beaucoup plus performante. L’installation aura lieu au printemps.
Cette fois, les 13000L annuels de mazout remplacés par les plaquettes de bois permettront d’éviter le rejet de plus de 32T de CO2 par an.

Au-delà de l’impact socio-économique et environnemental, ces installations innovantes représentent des investissements exemplaires réalisés par les Communes. Avec l’aide du GAL, elles comptent également amplifier leurs actions de sensibilisation en faveur de la transition énergétique et du développement durable dans les années à venir.

0 Partages