Début 2021, ouvrira un complexe mettant à disposition des producteurs locaux, une gamme complète d’outils. Le but: professionnaliser le circuit court pour proposer une vraie alternative de consommation.

La Fabrique Circuit Court regroupe sur un même site, à Suarlée-Namur, des entreprises dont les activités sont orientées vers les circuits alternatifs de commercialisation: petit abattoir coopératif, atelier de découpe de viande, légumerie, bocalerie, conserverie, …   Les bâtiments seront opérationnels courant 2021. Le GAL Meuse@Campagnes est partie prenante du projet en siégeant aux Conseils d’administration de la coopérative Légumerie et celle Bocalerie-Conserverie.

En quoi cela consiste t-il ?

La Légumerie : lavage et conditionnement de légumes.
Les légumes d’été (tomates, poivrons, courgettes, fenouil, aubergines…) comme racines (carottes, oignons, betteraves, patates douces, céleri rave…), sont lavés, épluchés, découpés ; emballés sous-vide ou congelés
La coopérative légumerie propose la plupart du temps de l’achat/revente, mais il sera également possible pour le producteur d’utiliser le service et de récupérer sa production.
Public cible : tous les producteurs de légumes bio et non bio.
 
Bocalerie-Conserverie :
La Bocalerie : la coopérative propose de mettre à disposition une grande quantité de bocaux (estampillés Fabrique Circuits Courts + étiquette du producteur) sous forme de consigne et d’en assurer le lavage.
Public cible : tous les acteurs qui font des conserves (condiments, pâtés, pots pour bébé, mayonnaise, confitures, coulis, etc.)

La Conserverie : la coopérative propose à la location sur place de matériel pour de la transformation de grosses quantités (autocuiseur, autoclave, doseur, …)
Public cible : transformateurs/traiteurs

 

Ce beau projet déjà très complet, évoluera par la suite avec la mise en place d’un hub logistique qui viendra apporter de nouvelles solutions aux producteurs engagés en circuits courts.

0 Partages